Débat en commission des lois sur la place des langues régionales dans la Constitution

Dans le cadre de l’examen en commission du projet de loi pour une démocratie plus représentative, responsable et efficace, j’ai présenté plusieurs amendements en faveur des langues régionales.  J’ai ainsi proposé que dans la Constitution soit mentionné qu’une loi organique détermine les règles de leurs transmissions et leurs usages, et que l’état garantisse leur apprentissage.

Ajouter votre commentaire